Angebote
Neuigkeiten
Klein Holzflugzeug mit Zwei Flügel

Je suis une accro

Posted July 31, 2013 by Admin

Des efforts infructueux pour contrôler, succomber à son besoin même si on sait qu’il pourrait faire mal, plusieurs essais échoués de s’en arrêter, désir ardent et irrésistible, des sentiments de dépression et de vide émotionnel, sacrifier son budget personnel pour s’en assurer une bonne provision. Oui, ce sont les symptômes de l’addiction. J’ai eu tous ces symptômes et encore plus, et, comme beaucoup de dépendants je ne peux pas et je ne veux pas m’en traiter.

En fait, j’aime mon addiction tellement que j’ai essaié de la passer à mon mari et aussi à mon fils. J'ai totalement et complètement échoué avec mon mari, il y résiste autant que tous mes efforts ont été en vain. Pourtant, il y a encore de l’espoir pour mon fils, tout n’est pas encore perdu. Alors, je n’abandonne pas. Si j’abandonnais, je suis convaincue que ça vie serait plus vide, plus superficielle et dénuée de sens ; il serait privé d’une expérience très enrichissante, de beaucoup de beauté et sens. Il serait plus normal et moins spécial.

Les livres font tout cela: ils rendent les hommes beaux par l’intérieur, sages et calés en beaucoup de choses, sensibles et assurés. Oui, je suis dépendante des livres…j’ai une forte envie d’en acheter et puis de les dévorer avec avidité, je me sens vide et déprimée quand je trouve un titre que je ne peux pas acheter sur place. Je fais des sacrifices pour acheter des livres. Les gens ont des budgets pour la nourriture, le loyer ou d’autres dépenses ménagers, ou pour leurs vacances…nous avons un budget pour les livres. Oui, j’achète des livres, mensuel.  Je recherche et choisis les titres que je vais acheter, attentivement et minutieusement, en les passant en revue plusieurs fois avant de prendre la décision finale…parfois je les change et rechange comme en avant, et après j’attends impatiemment la livraison. Et puis: bonheur, pure et absolue béatitude.  Je me réjouis comme un nouveau-né sur la poitrine nue de sa mère.

Je rêve que mon fils partage la même passion et le même intérêt pour la lecture. En fait, j’aimerai que tous les enfants découvrent la beauté et le vrai sens de livres, et qu’ils deviennent plus dépendants de la lecture et moins accrochés à la télé ou a l’ordinateur. Et c’est à vous les parents à leur ouvrir la voie. Achetez des livres, et pas seulement des jouets ou des gadgets, lisez à vos enfants dès qu’ils sont petits, lisez avec vos enfants à mesure qu’ils grandissent et vous verrez que leur intérêt pour la lecture va croître de plus en plus…ils vont s'épanouir.


Et je ne parle de n’importe quels livres, je parle de véritables livres…celles dont les arbres donnent la vie, celles que vous pouvez réellement savourer avec vos 5 sens  toucher les pages lisses, sentir l’odeur de papier récemment imprimé, lire sans cesse (jadis, j’ai lu un livre de 500 pages dans une seule nuit, c’était « Je m’appelle Rouge – Orhan Pamuk »), entendre le son des pages qui tournent et sentir le goût de l’information. Oui, l’information est la nourriture du cerveau, ne privez pas vos enfants d’un élément si important pour la vie.

 

70 millions d'enfants sur cette planète n'ont pas accès à l'éducation, 70 millions d'enfants sur cette planète n'ont probablement jamais vu, ni touché un livre, 70 millions d'enfants sur cette planète ont peu ou pas d'espoir pour une vie meilleure. Si tous les enfants pouvainet lire, 171 millions d'entre eux ne seraient plus pauvre. Ne prenez pas les livres pour acquis si vous avez les moyens d'en acheter!  Offrez des livres aux enfants comme cadeaux, emmenez-les à la bibliothèque, apprenez vos enfants à partager leurs découvertes, leurs livres ... la connaissance est inutile si elle est gardée pour soi-même! Et puis, peut-être, de plus en plus d'enfants auront accès à l'éducation.

 

D’habitude, j’achète mes livres en ligne (ce que je ne devrais pas faire) parce que j'ai rarement le temps de profiter de ces lieux où les livres vivent: les librairies ou les bibliothèques. Et je ne suis pas la seule, puisque des centaines des librairies et des bibliothèques ont été fermés partout dans le monde. Les livres électroniques, l’internet et la télévision « prennent le relais » de plus en plus, et c’est triste parce que les librairies et les bibliothèques sont bien plus: ils sont un environnement propice à la découverte, de belles galeries d'idées écrites, c'est ici qu'on achète les idées, la magie pure. C'est quelque chose que j'ai l'intention de changer: à partir de maintenant, je vais trouver le temps d'acheter mes livres dans une librairie et j’emmènerai  mon enfant à la bibliothèque le plus souvent possible. J’espère que vous aussi.

Librairie La Bulle - Fribourg

J'ai écrit ce long paragraphe pour présenter une série d'articles au sujet des livres: des critiques de livres, des astuces pour aider vos enfants aimer la lecture, des endroits propices à la lecture, etc. Une critique d’un livre suivra bientôt. 

J'espère que j’ai stimulé votre appétit pour la lecture, si seulement pour en peu.

Bonne lecture!

 

Crédits photo:

http://hana105.deviantart.com/art/The-tree-of-books-199694732

http://www.liveinternet.ru/users/calipso2009/post253112953/

https://www.facebook.com/pages/Librairie-La-Bulle/166638226690057?directed_target_id=0

http://www.fashionavecpassion.com/if-every-child-could-read-171-million-among-them-could-be-lifted-out-of-poverty/

 

Comments

Your Name:

Your Email:

Your Comment: Note: HTML is not translated!

Enter the code in the box below:



Design By CrazyDesigns.ro